Trophée Open GDF SUEZ 2011

L'idée de ce trophée était de proposer une vision du tennis féminin: entre force et féminité, puissance et grâce, c'est la notion de contraste qui a guidé le dessin de l'objet par des jeux de vide et de plein, de matité et de brillance. L'emploi de la porcelaine apporte une touche de modernité et de renouveau alors que l'or nous renvoi à une image plus traditionnelle de l'objet "trophée". C'est à la manufacture Bernardaud, très interessée par le projet, qu'a été confiée la réalisation de la pièce.